La PAC, principe de conservation de l’énergie

Une alternative au goût du jour

Avec la préoccupation grandissante pour les ressources naturelles et leur préservation, de nombreuses recherches se sont portées sur de nouveaux moyens alternatifs. Il existe aujourd’hui différentes sortes de pompes à chaleur, qui utilisent la chaleur de l’air (aérothermique), de l’eau (aquathermique) ou encore des sols (géothermique).

Fonctionnement d’une pompe à chaleur, une règle physique toute simple !

Le principe de la pompe à chaleur repose sur une règle simple, celle de la conservation d’énergie. Ainsi dans les trois modèles, l’énergie contenue dans l’air, dans l’eau ou dans le sol est captée au sein d’un circuit de captage et relâché grâce à un circuit de chauffage. Le fluide subit alors différentes étapes et changements d’états.

Pour commencer, après avoir capté de l’énergie grâce à un système de captage, le fluide passe dans un compresseur sous forme de vapeur basse pression et est comprimé, ce qui échauffe le gaz à environ 90°C. Ce dernier en ressort sous forme de vapeur haute pression et sa température est alors fortement élevée. Ensuite, il passe dans un condensateur où il rentre en contact avec la source chaude à 25°C. Les deux énergie des fluides s’équilibrent pour atteindre les 45°C chacun ce qui rend le fluide liquide mais toujours à haute pression. C’est lors de cette étape que se fait la libération d’énergie et donc de chaleur, le fluide ressort par conséquent largement refroidit. Il est ensuite dirigé vers un détenteur où son énergie reste constante mais où sa pression diminue fortement ce qui fait baisser sa température à -20°C. A la sortie du détenteur, la température et la pression sont donc diminués. Enfin, le fluide passe dans un évaporateur qui contient une source plus chaude ce qui lui permet de capter de nouveau de l’énergie sous forme de chaleur, cette chaleur fait augmenter la température du fluide qui fini par s’évaporer et le circuit redémarre.

Avantage d’une pompe à chaleur

Même si cette technique n’est pas tout à fait écologique au sens propre du terme car consommatrice d’électricité, cette dernière permet d’économiser les énergies fossiles en utilisant la chaleur contenue dans notre environnement. De plus, avec de nombreux modèles réversibles ces pompes à chaleur peuvent être utilisées et comme chauffage et comme climatiseur et son application s’est étendue à de nombreux secteurs comme celui de la piscine.

Notez cet article
Be Sociable, Share!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *