Partir en vacances cet été

Par le biais des temps qui courent, difficile d’anticiper en plus des dépenses quotidiennes, amplement coûteuses, un budget conséquent pour organiser ses vacances estivales. De ce fait, pour cette année 2013 seulement 40 millions de français ont l’intention d’aller en congés contre 43 millions l’année dernière et seulement un vacancier sur 2 prolongera son voyage sur une période excédent les quatre jours. Tableau plutôt affligeant en prévision pour le secteur du tourisme…

Sur une vision globale, la réservation des départs tend à se raccourcir, passant de 12 jours et demi à 11 jours et demi environ. Autre chiffre, près de 40% des vacanciers ne partira pas plus d’une petite semaine en congés. Et si le temps des séjours se raccourcit ce n’est pas pour pourvoir se libérer un budget supérieur pour les congés. Là aussi les chiffres se réduisent. De ce fait les dépenses par ménages pour les vacances se montent à quelque chose près à 1,015€ ce qui représente une perte de 12% soit 142€ comparé à l’année dernière.

Pour les vacanciers qui vont en congés, le budget dédié est d’à peu près 1,402€ ce qui représente 184€ de moins sur un an. Même constatation concernant ceux qui ont envisagés de ne pas partir, ce budget se chiffrera de ce fait à peu près à 477€ ce qui représente une diminution de 109€.

Principale fautive de la diminution globale, la perte des revenus et l’évolution du total de personnes n’ayant pas de travail en France. Il est dit qu’une personne ne travaillant pas a un impact sur le budget voyages d’environ six personnes. Avec 3 224 millions de personnes ne travaillant pas dans notre pays, le calcul est donc rapide, plus de 19 344 millions de personnes verraient de ce fait un effet sur leur budget vacances.

Ainsi, les lieux des congés et les loisirs pratiqués durant le voyage se trouveront être à coups sûrs les principaux influencés, et les bon plans et offres promotionnelles de dernières minutes rythmeront les départs en congés.

Notez cet article
Be Sociable, Share!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *