Review du DJI PHANTOM ready to fly

Bart vous propose aujourd’hui une review du célèbre drone de DJI, le Phantom, en version ready to fly (prêt à voler).

L’unbox du drone DJI PHANTOM :

Le packaging est propre, très bien structuré, à la manière d’Apple, avec des petits autocollants en prime. Le package est vraiment complet, tout est là pour pouvoir aller s’amuser rapidement.

  • Le drone bien entendu
  • La Radio
  • Les 2 « pieds » et leur jeu de vis
  • Le support pour fixer sa GoPro (dans notre cas GoPro Hero 2)
  • 4 jeux de 2 hélices…de quoi permettre d’en remplacer en cas de crash (merci DJI)
  • L’accu et son chargeur, livré avec différents lots de prises (FR, UK, etc..)
  • Un petite clé pour visser les supports Hélices
  • Des autocollants pour customiser votre DJI PHANTOM

Nous avions dans notre cas passer commande de Piles LR6 (4) pour la Radio, ainsi que d’une Accu supplémentaire.

Le montage du DJI PHANTOM :

Le montage est relativement simple, et surtout rapide. Nous l’avons effectué pour ne pas faire de bétises avec l’aide de la vidéo du CEO de DJI, que vous retrouverez sur leur site officiel….rien de bien compliqué au final.

Le calibrage du DJI PHANTOM :

Une fois monté, quelques précautions et actions à réaliser (bien entendu une fois votre accu chargée, cela va de soit) :

  • Allumez votre radio, attendre que la led rouge soit fixe
  • Connectez votre accu dans le slot prévu à cet effet (joli bip qui s’enclenche)
  • Patientez 30 à 40 secondes
  • Afin de passer en mode calibrage, switchez votre bouton en haut à droite (GPS), environ 8 fois de haut en bas rapidement, la led du drone devrait passer en Jaune fixe
  • A présent, prenez votre drone parallèlement au sol, et faites un tour sur vous même tout en le maintenant parallèle au sol…la led deviendra verte fixe.
  • Faites la même chose en le gardant perpendiculaire au sol, le calibrage est terminé.

Le démarrage du drone DJI PHANTOM :

Une fois toutes les manipulations faites, il ne vous reste plus qu’à démarrer votre drone…un conseil, mettez vous dehors, surtout si vous avez des enfants ou si vous êtes proche d’objets de valeur tels qu’une TV par exemple.

Mettez en simultanée vos 2 sticks en bas inclinés vers l’intérieur, une seconde, les moteurs démarrent, mettez vos gaz au milieu pour commencer à le faire ronroner.

Votre drone est censé être prêt, y’a plus qu’à gazer et à s’envoler, et surtout profiter.

Les problèmes que nous avons rencontré, avec leurs solutions…

Parceque rien n’est parfait, encore moins nous…nous avons rencontré un léger problème au moment de la mise en route des moteurs du DJI PHANTOM. En effet, après avoir réalisé toutes les manipulations préconisées par le CEO de DJI, regardé d’autres vidéos sur le net, rien n’y faisait, celui ci ne démarrait pas.

Nous avons donc opter pour une mise à jour du firmware, en connectant le drone via USB à un ordinateur, nous avons téléchargé le logiciel Naza, puis en quelques clics, mis à jour le firmware…

Un coup de débranche/rebranche du drone (toujours penser à la radio en premier pour l’allumage), et tout est OK, les moteurs démarrent sans problème….

Seul ce problème de démarrage des moteurs a été constaté de notre côté, qui rappelons le peut être du à une manipulation trop vite faite lors du visionnage des vidéos….

Premier vol du drone DJI PHANTOM :

Etant relativement novice en la matière, le premier vol a été un vrai régal du simple fait que les commandes sont d’une grande facilité. La seule chose selon nous a bien maîtriser est le dosage des gaz…mieux faut en effet éviter de dégazer d’un coup.

Le Phantom est d’une stabilité époustouflante, malgré le vent, il est également rapide….en bref un investissement qui en vaut la chandelle pour les passionnés, comme pour les novices, qu’ils soient simple amateur de modélisme, ou souhaitant faire de la photo/vidéo aérienne pour un coût raisonnable.

Notez cet article
Be Sociable, Share!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *